Des bons hommes (Cathares) à l’homme bon ; HGW XX/7

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Les Cathares ne s’appelaient pas de ce nom là, mais du nom de « bonhommes «  et «  bonnes dames » , comme l’indique José Dupré dans « Itinéraires sans chemin ».

C’est une religion, persécutée par l’église qui les jugeait « hérétiques »:

Pour mieux connaître les Cathares, les livres de José Dupré sont indiqués, résultat de toute une vie de recherches libres, ainsi que certains sites comme :

http://jacques.prevost.free.fr/cahiers/cahier_34.htm#table

mais il convient de se méfier, par exemple de :

https://www.hiram.be/blog/2013/08/21/des-cathares-aux-francs-macons/

Compte tenu de ce que l’on sait sur l’imposture des francs-maçons de nos jours.

Mais l’homme bon me rappelle la volonté de Hans Castorp dans « La montagne magique », lorsqu’il frôle la mort lors d’une tempête de neige :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/12/08/la-montagne-magique-neige-le-sommet-de-tout-le-livre/

Une volonté qui prend la forme d’une décision résolue:

« Je veux être bon. Je ne veux accorder à la mort aucun pouvoir sur mes pensées ! Car c’est en cela que consistent la bonté…

View original post 2,795 more words

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s