Monthly Archives: October 2018

Faux idéalisme : le cas d’Edwy Plenel et de l’islamogauchisme

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Le thème de la dernière « Revue des deux mondes » porte sur « L’islamo-gauchisme : histoire d’une dérive » et dans un article « Pleneliser » voici ce que Michel Onfray écrit sur Edwy Plenel :
« Plenel est un réaliste au sens philosophique médiéval du terme, autrement dit quelqu’un qui croit à la réalité des idées plus qu’à la vérité des multiplicités. Il ne croit pas ce qu’il voit mais il voit ce qu’il croit. Et il y a peu entre le réaliste dans cette acception et l’idéologue pour lequel le réel n’a jamais lieu puisque l’idée fait la loi à sa place. Le musulman plenelien n’existe pas , sinon comme une allégorie, à l’aide de laquelle toutes ses variations idéologiques sont possibles »

Onfray cite à ce propos le fameux mythème de « l’Autre », qui permet à Plenel et à ses semblables toutes les balivernes qu’ils appellent des « démonstrations ». Seulement ils oublient ce faisant que Le…

View original post 862 more words

Advertisements

« Opera Palas » par Alain Santacreu

L’incarnation d’Ahriman en lien avec le nouvel ordre mondial

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια Philosophie, théorie des catégories et théorie homotopique des types

https://steiner-anthroposophie-nwo.blogspot.com/2016/06/86-de-lincarnation-d-ahriman-en-lien.html

L’opposition entre Lucifer et Ahriman est développée dans l’anthroposophie de Rudolf Steiner, et reprise entre autres par Raymond Abellio.

Cela correspond à mon avis à une dualité fondamentale de tendances en l’humanité : la tendance ahrimanienne consiste à ne considérer que le plan vital de l’existence terrestre, la tendance luciférienne à mépriser cette dernière au profit du plan spirituel, travesti ou non en une « après vie » individuelle.

http://www.elishean.fr/lucifer-et-ahriman-le-foie-et-la-rate-lesprit-et-lame-alliance/

Attention à ce site :

http://www.pour-une-spiritualite-laique.fr/430847233

qui reprend des éléments de langage de José Dupré (« spiritualité laïque ») et semble lié à Attila Varnai :

http://www.pour-une-spiritualite-laique.fr/439729331

qui a eu une position importante à la direction de la Société anthroposophique et contre lequel José Dupré justement nous met en garde dans « Itinéraire en devenir « 

https://laviedelesprit.wordpress.com/2013/02/05/la-revolution-de-pensee-jose-dupre/

https://www.decitre.fr/livres/itineraire-en-devenir-9782953536607.html

Il n’est pas suffisant de se déclarer « pour une spiritualité libre et laïque «  pour l’être réellement, de même qu’il n’est pas suffisant de sauter comme…

View original post 15 more words

Des bons hommes (Cathares) à l’homme bon ; HGW XX/7

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Les Cathares ne s’appelaient pas de ce nom là, mais du nom de « bonhommes «  et «  bonnes dames » , comme l’indique José Dupré dans « Itinéraires sans chemin ».

C’est une religion, persécutée par l’église qui les jugeait « hérétiques »:

Pour mieux connaître les Cathares, les livres de José Dupré sont indiqués, résultat de toute une vie de recherches libres, ainsi que certains sites comme :

http://jacques.prevost.free.fr/cahiers/cahier_34.htm#table

mais il convient de se méfier, par exemple de :

https://www.hiram.be/blog/2013/08/21/des-cathares-aux-francs-macons/

Compte tenu de ce que l’on sait sur l’imposture des francs-maçons de nos jours.

Mais l’homme bon me rappelle la volonté de Hans Castorp dans « La montagne magique », lorsqu’il frôle la mort lors d’une tempête de neige :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/12/08/la-montagne-magique-neige-le-sommet-de-tout-le-livre/

Une volonté qui prend la forme d’une décision résolue:

« Je veux être bon. Je ne veux accorder à la mort aucun pouvoir sur mes pensées ! Car c’est en cela que consistent la bonté…

View original post 2,795 more words

Mythemes de l’Un : la différence entre Coran et Bible

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Il ne faut pas tout confondre : le Coran a été écrit par des scribes judéo-nazaréens qui ont ainsi créé l’islam , et la Sourate 112 est sans nul doute inspirée par le Shma’ biblique :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Chema_Israël

Shemaʿ Yisrā’ēl YHWH elohénou YHWH eḥāḏ (« écoute Israël, l’Éternel [est] notre Dieu, l’Éternel [est] un »)

Mais comme le démontre cet article :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/01/15/le-principe-dunite-dans-le-coran-et-la-torah/

Les deux conceptions, coranique et biblique, de l’Un , s’opposent comme le Verbe extérieur , ou langage, et le Verbe intérieur ou Raison : cela est signalé par les verbes employés : « Dis » dans le Coran , «  Écoute «  dans la Bible.

Cela n’a pas de sens de parler ici de christanisme, judaïsme ou islam : nous ne considérons ici que les textes, Coran, Évangile et Thorah, qui peuvent faire l’objet d’une vérification sur le web.

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/progres_conscience_t1/progres_conscience_t1_intro.html

« Dans le domaine moral ou religieux, les idées du passé…

View original post 545 more words

Les mythemes « déguisés » en mathèmes

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

« Mathèmes «  traduit le terme grec mathemata : μαθεματα

« Mythemes «  , terme français créé ici, traduit le terme grec forgé aussi : mythemata

μυθέματα

La dualité des préfixes ma et my correspond à l’observation de ces racines linguistiques dans le Zohar :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/07/04/scienceinternelle-le-passage-du-zohar-sur-my-et-ma-dont-je-parle-dans-larticle-precedent-sur-le-film-de-terry-gilliam/

My correspond au questionnement « My bara eleh ? » = «  qui a créé cela ? » considéré comme « ultime » dans l’ésotérisme juif du Zohar appelé Kabbale : on ne peut pas remonter au delà et demander, comme les rationalistes ne s’en privent pas : Qui a créé le « qui »?

A supposer que nous ayons pu répondre au questionnement du My, un nouveau questionnement surgit aussitôt : si un «  Dieu » à nom propre (Hashem ) a créé ce monde, qui a créé ce Dieu?

On voit ici avec évidence rationnelle (méprisée par les kabbalistes) que le questionnement My ne peut pas être ultime, mais donne lieu à…

View original post 1,834 more words