John Frankenheimer : SECONDS (1966)

L'obscurité

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/L’Opération_diabolique

Cette “pépite oubliée” depuis près de 50 ans ressort en salles à Paris depuis le 16 juillet.

1966 c’était déjà une époque de mutation pour les USA et pour tout l’Occident, qui allait aboutir à 1968, et qui suivait l’ère beatnik des années 50.

Drogue, rock, “libération” sexuelle, et le film fait explicitement référence au dionysiaque quand le banquier Arthur Hamilton , fatigué de l’existence, devenu à la suite de l’opération diabolique le beau Tony Wilson (Rock Hudson) et vivant sur une plage paradisiaque en Californie, découvre en compagnie de sa nouvelle compagne Nora Marcus (Marcuse ?) les joies des bacchanales et de l’orgie de ces dévôts nus foulant le raisin dans la cuve

Mais comme on le sait d’après Euripide le dionysisme est un folklore qui peut sembler sympathique à des cadres blancs un peu coincés mais…de loin.

Et l’atmosphère de folie de ces années là en Californie…

View original post 1,093 more words

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s