Monthly Archives: May 2014

Le nouveau livre de José Dupré : “Itinéraire en devenir tome 1”

L'obscurité

Un livre de ce penseur spirituel, d’une envergure exceptionnelle, est toujours un événement, ce livre doit être disponible à la mi-juin 2014 si j’en crois Amazon:

“”Itinéraire en Devenir T1 – Rencontres avec le monde et les vivants
Un après-midi de juillet 1962, une intuition inattendue s’imposa soudainement à l’auteur : ‘ ‘ un jour, tu auras le devoir d’écrire la vie de Déodat Roché’ ‘. Sans l’oublier, il cessa d’y penser. Mais, plus tard, un enchaînement de circonstances, à partir de décembre 1988, des questions posées et des informations apportées par diverses personnes, amenèrent l’auteur, en 1992, à commencer une récapitulation qui aborderait bientôt cette tâche. Elle semblait achevée en 1995, lorsqu’il fut invité par une association de médecins philosophes, à donner deux conférences sur le Catharisme, en Bretagne. Il en résulta, pour lui, la nécessité intérieure de formuler par écrit sa réflexion au sujet de l’histoire et…

View original post 153 more words

Advertisements

“Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu ?” : un film antisémite

L'obscurité

Pourquoi ai je choisi “L’obscurité” comme titre de ce blog ? Cela fait référence au titre de l’extraordinaire (sous sa forme tout à fait ordinaire) récit de Philippe Jaccottet paru en 1961 : http://fr.wikipedia.org/wiki/L’Obscurit%C3%A9   http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Jaccottet   et j’ai déjà reblogué ici cet article sur ce livre: http://brumes.wordpress.com/2014/03/29/face-a-la-nuit-lobscurite-de-philippe-jaccottet/   Lorsque je l’ai lu la première fois, ce devait être dans les années 2000, j’ai été stupéfait, bouleversé, comme touché par une explosion nucléaire spirituelle. Je crois me souvenir que je n’ai pas pu lire autre chose pendant plusieurs mois, ni même faire de mathématiques, ni rien d’autre d’ailleurs : je suis resté cloîtré chez moi….sans rien faire d’autre que “digérer” ce récit profondément troublant. Et aujourd’hui, plus de dix ans après, je “vis” en quelque sorte ce récit, en plongeant dans l’Obscurité “pour mon propre compte”… J’ai entendu l’an dernier dans une émission de Finkielkraut une phrase proprement effrayante, mais…

View original post 719 more words